Protéger l'environnement

Le développement durable est l’affaire de chacun, partout et tout le temps. Même lors des activités sportives nous pouvons, sans obligatoirement faire beaucoup d’effort, ni changer radicalement nos habitudes, agir très concrètement pour limiter nos impacts écologiques :

- Maîtriser les ressources des activités de secrétariat et de communication

- Utiliser les technologies de l’information de la communication

- Mobiliser les participants et le public

- Se mobiliser autour de la gestion des déchets :

Le traitement des déchets demande l’implication de tous. Aux fournisseurs de réduire les emballages. Aux participants de trier leurs déchets. Aux organisateurs d’exiger un comportement exemplaire de la part de ces acteurs et de leur donner les moyens pour adopter le comportement attendu. Pour le traitement des déchets, tout ce qui est fait en amont n’est pas à faire après.

Les déplacements, réduire les émissions de gaz à effet de serre . Promouvoir les modes de déplacements doux, installation d'un parc à vélo pour les déplacements dans la ville pour les arbitres et organisateurs.

Les manifestations de sports nautiques doivent prendre en compte par nature l’environnement aquatique. Celui-ci souvent riche est aussi fragile. Les berges sont soumises à l’érosion, à l’affaissement des sols. Les zones d’embarquement et de débarquement sont particulièrement touchées. Le milieu aquatique – composition de l’eau, faune et flore aquatique – est vulnérable aux mouvements des embarcations, aux déversements de produits polluants et aux déchets humains. La zone à préserver ne se limite pas strictement au plan d’eau et à ses berges mais doit s’étendre à son pourtour.